Archives

    En expansion dans le territoire de Mahagi, des éléments de la milice de la CODECO continuent d’inquiéter la population civile. Une nouvelle attaque rebelle a été enregistrée dans cette entité, dans la nuit du lundi au mardi 02 avril 2024.

    Une attaque attribuée par des sources locales à des miliciens de la CODECO, a été enregistrée précisément au village Jupuyaka en chefferie des Mokambo.

    Une personne a été tuée, poignardée par ces hommes armés. D’après la société civile locale, « l’objectif pour ces miliciens était le pillage ».

    La victime qui s’appellerait Unencan, rapporte la société civile, voulait venir s’acquérir des bruits qui se faisaient entendre proche de chez lui avant qu’il ne soit « couper à la machette ».

    Plus loin, Grégoire Tumito, coordonnateur de cette force vive révèle que le frère de la victime, pris en otage dans la foulée, a été libéré moyennant 800 000 shillings ougandais.

    Énième forfait de la milice de la CODECO dans le territoire de Mahagi confirmé par Jean Claude Angula, chef du groupement Mokambo. Aucune communication de l’armée sur cet incident n’a été interceptée par buniaactualite.cd.

    Dans l’entre-temps, la notabilité locale plaide pour l’éradication de ce phénomène « milice armée » dans cette partie de l’Ituri en vue d’y faire régner la paix.

    Rédaction

    Leave A Reply