Archives

    La cellule stratégique et politique de la campagne électorale de Félix Tshisekedi en Ituri remercie la population locale pour l’accueil réservé au candidat numéro 20 pendant son passage à Bunia et Aru dans le cadre reconquérir de les voix des électeurs ituriens.

    La population, le comité provincial de sécurité patronné par le Lieutenant-Général Luboya N’Kashama, la presse… tout le monde a été gratifié par Samy Adubango, coordonnateur de la campagne de Tshisekedi en Ituri. À son côté, quelques membres de cette cellule stratégique et politique, exclusivement des députés nationaux de l’union sacrée, plateforme politique qui soutient la candidature de l’actuel président aux élections du 20 décembre.

    « Félix Tshisekedi, un homme sincère qui ne recule pas »

    La politique c’est savoir s’assumer, Samy Adubango, l’unique fils iturien dans le gouvernement sortant prêche l’Ituri à s’arranger derrière Félix Tshisekedi « le candidat champion », dit-il, pour « consolider les acquis » et « espérer grand ».

    Le 20 (décembre 2023: Ndlr), notre candidat (Félix Tshisekedi : Ndlr) sera réélu majoritairement en Ituri . C’est un homme qui ne recule pas , sincère ”, confie-t-il.

    Il est convaincu que « l’Ituri sera mieux traité au second mandat avec ce qui s’est passé (l’hospitalité de l’Ituri : Ndlr)». Croyez-moi, le président va réagir, pense Adubango qui s’est fait compléter par les députés Wilson Adirodu, Raymond Tshadya, Emmanuel Leku …

    Les priorités premières de la province de l’Ituri restent la sécurité et les infrastructures, estime cette équipe.

    Le courant, l’eau… viennent en second lieu. Malgré tout, la province est en train d’avancer ”, déclare Samy Adubango qui brandit les réalisations du candidat numéro 20 en mettant en exergue le PDL-145 T, le chantier de l’UNIBU à Tsere et autres.

    Non visité, Mahagi n’est pas oublié

    À Mahagi (l’un des territoires de l’Ituri), la patience des électeurs n’a pas payé. Le chef de l’Etat congolais et candidat à sa propre succession, attendu deux fois, n’a pas atterri sur place. Motif, les éléments de GR déployés pour la sécurité de Félix Tshisekedi à Mahagi n’ont pas atteint la destination en temps suite au délabrement de la RN27, tronçon Bunia-Mahagi.

    Samy Adubango rassure : « le chef de l’État a promis qu’il va revenir spécialement pour Mahagi ». Il n’a pas précisé quand le président sortant « qui s’est excusé », devrait se rattraper.

    Verite Johnson

    Leave A Reply