Archives

    Ça faisait plus de deux mois que le recteur ad intérim de l’université de Bunia a séjourné à Kinshasa capitale congolaise.

    Dans une interview exclusive accordée à buniaactualite.com, le professeur Jean-Faustin Simba Kokola justifie ce séjour “ prolongé ” par le souci de trouver solution à deux grands dossiers essentiels qui concernent son institution, notamment l’agrément des nouvelles facultés.

    Ma mission à Kinshasa a pris du temps lorsque j’ai expliqué les différents points sur lesquels il fallait travailler avec le ministère, le conseil d’administration, la commission permanente des études et le secrétariat général de l’enseignement supérieur. Les dossiers saillants qui me préoccupaient, c’est le département DESCOFIN créé au sein de la faculté des sciences économiques et de gestion ainsi que l’agrément des nouvelles facultés ”, a t-il expliqué.

    Il a ajouté par ailleurs que plusieurs autres dossiers ont été au menu des échanges avec sa hiérarchie, notamment la situation de la spoliation de la concession de cette institution mais aussi le problème du comité de gestion qui est jusque-là dirigé seulement par deux personnes au lieu de quatre.

    Le professeur Simba, secrétaire général académique, assure l’intérim du recteur de l’UNIBU depuis 3 ans, suite à l’interdiction du professeur Milala par les étudiants d’accéder à son bureau, accusé de détournement des fonds.

    Durant son absence, Jean-Faustin Simba a déploré la fermeture des portes du bâtiment administratif, le collège des étudiants auteur de cette action, exigeait du gouvernement congolais la nomination d’un nouveau comité de gestion à la tête de l’université de Bunia.

    La Rédaction

    Leave A Reply