Archives

    Les activités scolaires sont perturbées dans la sous division de l’enseignement primaire secondaire et technique, EPST Mambasa 2, territoire de Mambasa en Ituri. Les élèves des écoles de la partie sud, limitrophe avec Mangina (territoire de Beni au Nord-Kivu), en déplacement, peinent à revenir à l’école.

    Le sud de Mambasa refait face à la cruauté des rebelles ADF. Des attaques répétées ont provoqué le déplacement des habitants notamment de Babila Babombi affectant la reprise des cours dans plusieurs écoles depuis le 8 janvier 2024, fin des vacances du premier ministre.

    4 centres éducatifs sur 27, équivalents à au moins 60 sur 139 écoles de la sous division de l’EPST Mambasa 2, sont quasiment en pause depuis le 8 janvier. “Les enseignants arrivent mais il n’y a pas d’élèves (qui sont en déplacement : ndlr) ”, renseigne à buniaactualite.cd Michel Ipunio, responsable de cette sous division.

    Kakule Mutoti, écolier de 4ème année, école primaire de l’EP2 Biakato reste porté disparu et serait enlevé par des rebelles ADF depuis le vendredi 12 janvier 2024, poursuit notre source qui plaide pour le rétablissement de la paix dans la région.

    L’insécurité actuelle dans la région de Mambasa perturbe aussi le programme national au-delà de la déperdition. « Malheureusement, quand ils composent les tests nationaux, ils ne tiennent pas compte de réalité de chaque sous division ”, regrette Ipunio.

    Verite Johnson

    Leave A Reply