Archives

    Le porte-parole de l’armée en Ituri a rendu ce samedi 20 février 2021 le bilan des anfrontements qui ont opposé les Forces Armées de la République Démocratique du Congo et les miliciens de CODECO dans la commune rurale de Mungwalu, à plus de 85 kilomètres au nord-ouest de Bunia.

    C’est depuis jeudi que les FARDC ont décidé de déloger les rebelles de cette cité minière du territoire de Djugu où ils s’adonnaient déjà à l’exploitation illégale d’or dans une concession appartenant à la société MGM.

    « Quatre personnes ont été tuées à la machette le vendredi par la milice CODECO à la hauteur de la mine de Makala à 4km au sud de Mungwalu centre. Le jeudi, deux autres personnes avaient déjà été massacrées par les mêmes miliciens. Côté ennemi, six ont été neutralisés et six autres capturés, ainsi qu’une arme du type AK-47 récupérée » a indiqué le lieutenant Jules Ngongo dans une une mise au point faite à buniaactualite.com

    Il a ajouté qu’un calme précaire règne dans la région depuis ce samedi et que l’ennemi est en débandade totale.

    Notez que cette milice, qui avait signé un acte d’engagement unilatéral à la cessation des hostilités sous la facilitation de la délégation des anciens seigneurs de guerre dépechée en Ituri par le président Félix Tshisekedi, a repris des attaques contre la population civile et les positions de l’armée dans cette zone.

    La Rédaction

    Leave A Reply