Archives

    Le Président de la République Félix Tshisekedi Tshilombo a prêté serment ce samedi 20 Janvier 2024 pour un nouveau mandat pour les 5 prochaines années. Dans l’entre-temps, les attentes sont nombreuses partout au pays.

    Dans son programme quinquennal, Félix Tshisekedi place notamment la sécurité parmi son cheval de bataille au côté de l’emploi, le pouvoir d’achat, la diversification de l’économie et sa compétitivité, accès aux services sociaux de base et rendre efficace les services publics.

    Un programme ambitieux qui rencontre les ententes de Sammy Adubango, vice-ministre de la Défense nationale et un notable de la province de l’Ituri.

    Sammy Adubango au cours d’un point de presse à Bunia (Ituri)

    Pour ce dernier, son soucis est d’abord de voir l’Ituri recouvrir la paix pendant le deuxième mandat du chef de l’Etat, chose qu’il estime possible avec la nouvelle approche de la politique sécuritaire entreprise par le président Tshisekedi qui fait aujourd’hui que l’armée monte en puissance

    « Je remercie la population de l’Ituri pour le soutien au chef de l’Etat le 20 décembre. Qu’elle s’approprie aussi cette victoire mais aussi ce programme ambitieux du chef de l’État. J’ai un seul souci, c’est de voir la province de l’Ituri recouvrir la paix », a-t-il dis dans un entretien avec buniaactialite.cd

    Pour rappel, c’est Sammy Abubango qui a coordonné la campagne du président Tshisekedi en Ituri. Son engagement avec l’accompagnement des autres membres de l’Union sacrée a fait que Félix soit massivement élu en Ituri contrairement à la législature de 2018.

    L’Ituri comme le Nord-Kivu, deux provinces de l’Est de la République démocratique du Congo sont sous une administration spéciale depuis plus de 2 ans. L’état de siège qui est censé ramené la paix dans ces parties du pays.

    Marcus Jean Loika

    Leave A Reply