Archives

    Avec un surpeuplement, la prison centrale de Bunia est exposée à plusieurs maladies dont la tuberculose. Au total, 128 cas de cette maladie infectieuse et contagieuse, des animaux et des humains (zoonose) sont enregistrés à cet espace carcéral depuis fin novembre 2022 à mars 2023, soit dans l’intervalle de 4 mois.

    Statistique livrée exclusivement à buniaactualite.cd, par le médecin directeur du centre hospitalier de cet établissement pénitentiaire. C’était ce vendredi 24 mars, à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre la tuberculose afin de sensibiliser le public aux conséquences sanitaires, sociales et économiques dévastatrices de cette maladie et d’intensifier l’action pour mettre fin à cette épidémie mondiale.

    D’après le Docteur Jean Robert Wathum Ucircan, 95 de ces cas dont 88 de la forme pharmaco-sensibles sont encore « sous cours de traitement»

    Par rapport aux moyens pour soigner la tuberculose, oui les moyens sont là. Cependant pour le diagnostic de la tuberculose non. Ce qui manque c’est le test de tuberculine et la radiographie avec module de la tuberculose incorporée qui pouvait permettre la détection de la tuberculose à la phase infra-clinique et sa prise en charge précoce ”, a-t-il déclaré.

    La tuberculose reste une maladie infectieuse de première importance au niveau mondiale, avec plus de 10 millions de cas, entraînant 1,4 millions de morts chaque année.

    Verite Johnson

    Leave A Reply