Archives

    Le parlement des jeunes de la chefferie de Babila Babombi en territoire de Mambasa, province de l’Ituri dénonce la multiplicité des cas d’abus et autres formes d’exploitation commis à l’égard d’enfants en âge de scolarité durant cette période où les écoles sont fermées suite à la décision gouvernementale de lutter contre la deuxième vague de l’épidémie de Coronavirus.

    Cette structure juvénile rapporte que certains enfants se livrent à l’exploitation artisanale d’or tandis que d’autres sont exposés à l’exploitation sexuelle et commerciale.

    « Nous alertons que plusieurs enfants sont soumis à l’exploitation minière, sexuelle et aux travaux durs au lieu d’aller à l’école », a dit Christophe Mayao son président dans des propos recueillis par un permanent de buniaactualite.com dans la région.

    Il a invité le gouvernement congolais à permettre rapidement la réouverture des écoles pour éviter des conséquences fâcheuses aux enfants de Mambasa.

    Dans cette zone forestière riche en minérais, l’exploitation artisanale d’or et autres substances précieuses est la principale activité des habitants.

    La Rédaction

    Leave A Reply