Archives

    Au moins trois villages de la chefferie des Babila Babombi en territoire de Mambasa ont été attaqués simultanément par des hommes armés, assimilés aux miliciens Maï-maï Kyandenga, l’après-midi du dimanche 04 septembre 2022.

    Difficile d’établir un bilan au stade actuel, mais des sources locales rapportent que plusieurs maisons sont entrain d’être incendiées par ces hors-la-loi dans une carrière minière de la place. La journée du même dimanche, la circulation a été momentanément coupée sur la RN44, suite à l’activisme de ces assaillants.

    Laurent Kyeya, coordonnateur adjoint de l’organisation non gouvernementale dénommée “Convention pour le développement des peuples forestiers, CODEPEF en Ituri” affirme que ces attaques des rebelles ont commencé depuis quelques jours déjà.

    “Avant-hier ils ont attaqué la localité de Lwemba. Ce dimanche, ces mêmes Maï-maï ont attaqué les localités de Biakato, Alima et Lwemba. Il n’y a pas encore de bilan précis, mais des maisons ont été incendiées près d’un village de Teturi ”, explique-t-il dans un échange téléphonique avec buniaactualite.cd

    Cette structure des droits humains active dans la région, encourage tout détenteur illégal d’armes de pourvoir la déposer en vue de privilégier la paix.

    Il faut signaler qu’outre les territoires ADF qui secouent cette partie de la province de l’Ituri, des groupuscules du mouvement Maï-maï sèment aussi la terreur dans la zone.

    Leave A Reply