Archives


    BImage d’illustration
    Photo ©Luc Malembe
    Trois détenus au cachot de la police nationale congolaise sous-commissariat de Lolwa ont réussis à s’évader le mardi 16 octobre dernier. Lolwa est situé à 60 km à l’Est de Mambasa-centre dans la chefferie de Babila Bakwanza sur la route nationale numéro 4, tronçon Bunia -Kisangani.

    Les sources sécuritaires de Mambasa renseignent que cette évasion est intervenue vers 3 heures du matin. Ces évadés ont enlevés quelques briques de cette maison carcérale pour se frayer un passage afin de s’enfouir.

    Le seul policier commis à la garde est arrêté par l’auditorat militaire de garnison de Mambasa, précise Saidi Morisho, un journaliste de la place joint par Johnson Vahwere, notre permanent dans la région.

    Signalons que les 3 évadés étaient respectivement poursuivis pour viol sur une fille mineure âgée de 13 ans, coups et blessures graves volontaires et escroquerie.

    Le réseau des ONG de défense des droits de l’homme de ce territoire condamnent cette énième évasion enregistrée dans cette partie de la province de l’Ituri. Ils fustigent également le fait que ces fugitifs aient passés plus de 10 jours au cachot de la police sans être acheminés au parquet secondaire de Mambasa pour être jugés comme l’exige la loi.

    Rappelons que des cas d’évasions sont devenus fréquents dans les maisons carcérales de cette entité . La semaine dernière, 4 detenus tous des mineurs se sont enfui de la prison secondaire de Mambasa, située au chef-lieu de ce territoire, à plus de 180 km au sud-ouest de la ville de Bunia.

    Johnson Vahwere /Buniaactualite.com

    Leave A Reply