Archives

    Zéro (0) décès en trois (3) mois depuis l’installation d’un nouveau directeur de la prison centrale de Mambasa en province de l’Ituri, le désormais acteur politique John Vuleveryo a exprimé son satisfecit, tout en estimant que des défis y sont encore.

    “ … c’est plus au moins aujourd’hui, trois (3) mois sans qu’un cas de décès ne soit enregistré dans cette prison, c’est un des éléments qui fait entrevoir que l’administration pénitentiaire actuelle est en train de fournir beaucoup d’efforts pour faire cesser la calamité qui était déjà instauré par l’administration sortante ”, a-t-il dit.

    Par ailleurs, cet ancien activiste des droits de l’homme souhaite l’assainissement de la prison centrale de Mambasa. Il pense que c’est l’un des facteurs qui pose encore problème au sein de cette maison carcérale. John Vuleveryo parle également de ravitaillement en vivres par les autorités et d’autres structures de la société civile sans oublier les organisations humanitaires.

    Dans un entretien téléphonique avec buniaactualite.cd, Bolema Kombozi Timothée, l’actuel directeur de la prison centrale de Mambasa en fonction depuis son installation le 02 mai 2023, a fait savoir que la plupart des détenus rencontrés malades lors de son arrivée à Mambasa ont été pris en charge totalement par le gouvernement congolais et leur état de santé s’améliore davantage.

    Considérée depuis très longtemps comme un mouroir par les acteurs de la société civile et activistes des droits de l’homme, la prison centrale de Mambasa héberge actuellement 364 détenus parmi lesquels 15 mineurs. Sa capacité initiale est de 500 pensionnaires.

    De janvier à avril 2023, au moins 29 décès ont été notifiés au sein de cette maison carcérale.

    Rahim Jules César

    Leave A Reply