Archives

    Une délégation des députés nationaux elus de l’Ituri séjourne depuis vendredi 30 juillet dernier à Bunia, conduite par le président de leur caucus pour accompagner le ministre congolais des affaires sociales et action humanitaire, Modeste Mutinga venu apporter l’assistance du gouvernement aux déplacés de Djugu et d’Irumu.

    Ce mardi, au cours d’un échange avec buniaactualite.com à l’occasion de la première visite du gouverneur militaire à Komanda, à 75km au sud de Bunia dans le but de réconforter la population locale et remettre l’assistance du gouvernement central aux déplacés locaux, le député national Jackson Ausse n’a pas caché son inquiétude.

    “ Nous serons satisfait le jour où les gens vont rentrer dans leurs villages ” a-t-il lancé avant de qualifier de trop élevés les besoins humanitaires et sociaux en Ituri où selon lui, environ 2 millions de personnes vivent en déplacement après avoir fui leurs domiciles.

    Pour cet élu d’Irumu, le rétablissement de l’autorité de l’Etat dans les villages affectés par l’insécurité est prioritaire.

    “ La sécurisation de nos villages reste la priorité des priorités, de manière que les personnes déplacées rentrent dans leurs villages pour qu’ils continuent à mener leur vie normalement, notamment la pratique de l’agriculture, pêche et élevage. Je ne sais pas quelle organisation du monde peut satisfaire les besoins de tous les déplacés de l’Ituri dont le nombre voisine 2 millions ” a dit cet ancien rapporteur du bureau provisoire de l’Assemblée nationale.

    Consécutivement à cette situation humanitaire dégradante, il a affirmé au nom d’autres députés nationaux membres de cette délégation, qu’ils ne quitterons pas la province de l’Ituri avant l’arrivée du ministre de la défense nationale.

    “ Nous continuons à exiger l’arrivée du ministre de la défense nationale et du premier ministre, pour que nous puissions évaluer les problèmes sécuritaires de la zone. C’est pour cette raison que nous nous sommes dits avec les autres députés membres de la délégation, que nous ne rentrons pas à Kinshasa si le ministre de la défense ne sera pas en Ituri ” a conclu le député Ausse.

    Verite Johnson

    Leave A Reply