Archives

    L’assemblée provinciale de l’Ituri a 8 jours pour libérer le bâtiment qui abrite ses bureaux, c’est en tout cas le contenu d’une correspondance adressée le mercredi 30 décembre 2020 au président de cet organe délibérant dont buniaactualite.com s’est procuré une copie.

    En effet le propriétaire du bâtiment affirme avoir totalisé à ce jour plus d’une année sans recevoir le paiement des frais de loyer.

    Une situation que reconnaît Jules Mateso, vice-président de l’Assemblée provinciale qui rejette cependant la responsabilité au gouvernement Bamanisa.

    « Ce n’est pas l’assemblée provinciale qui avait contracté avec le bailleur de la maison. Elle a hérité un bureau de la législature antérieure » confie-t-il à la presse, affirmant que c’est l’exécutif provincial de l’époque qui avait signé le contrat et qui payait le loyer.

    « Seul le gouvernement provincial est censé donner suite à son engagement, le délai de préavis ne se donne qu’à celui avec qui on a contracté » a-t-il ajouté

    Le député Jules Mateso invite donc le propriétaire de ce bâtiment situé au quartier Lumumba d’adresser son ultimatum à l’exécutif provincial.

    « Ce n’est que l’exécutif provincial qui peut nous signifier officiellement de libérer le bâtiment » insiste-t-il.

    Cette situation se produit au moment où le gouverneur de province Jean Bamanisa et le président de l’assemblée provinciale Banga Tchombe séjournent tous dans la capitale Kinshasa où ils ont pris part à la 7e conférence des gouverneurs présidée du 28 au 29 décembre dernier par le chef de l’État Félix Tshisekedi.

    Nouvellement installée à la suite du découpage territorial de 2015, qui a vu la RDC passer de 10 à 26 provinces, l’assemblée provinciale de l’Ituri n’a ni bâtiment administratif propre, ni salle de plénières.
    Les 48 élus provinciaux qu’elle compte se réunissent dans une salle jadis utilisée par le service de la jeunesse pour accueillir les cérémonies de mariages et autres activités festives des jeunes.

    La Rédaction

    Leave A Reply