Archives

     

    Luc Malembe, un acteur politique en Ituri fustige « l’opulence » dans lequel vivent les agents et fonctionnaires des organisations internationales humanitaires qui viennent pourtant assister les personnes vulnérables après les différentes guerres survenues en RDC.

    Il l’a dit à l’occasion de la célébration de la journée mondiale de l’aide humanitaire célébrée le 19 août de chaque année.

    Selon lui, le gros du budget de ces organisations se termine dans leurs bureaux et c’est seulement moins de 10% qui parvient aux bénéficiaires.

    « Il suffit de voir le luxe, l’opulence dans lequel les agents des ONG internationales vivent, les bureaux coûteux qu’ils louent, les salaires qu’ils se distribuent, on se demande où est la place des vulnérables qu’ils viennent assister dans tout ça » affirme l’opposant dans des propos recueillis par bubiaactualite.com

    Il a invité les autorités provinciales à suivre l’exécution des budgets des humanitaires et s’assurer de l’effectivité de tout ce qu’ils promettent réaliser en faveur des populations sinistrées.

    La Rédaction

    Leave A Reply