Ituri: état de siège, 30 jours accordés aux motos sans plaques d’immatriculation pour se régulariser

Le gouverneur militaire de l’ituri, le Lieutenant-Général Johnny Luboya N’Kashama accorde 30 jours à tous les conducteurs des motos de la ville de Bunia pour se procurer des plaques d’immatriculation et autres accessoires mis à leur disposition par la direction générale des recettes de la province de l’Ituri DGRPI.

Dans un communiqué officiel rendu public ce vendredi 21 mai 2021 dont buniaactualite.com possède une copie, l’autorité provinciale menace d’interdire toute circulation aux récalcitrants, justifiant sa mesure par la montée de l’insécurité au chef-lieu de l’Ituri, caractérisée par des meurtres et assassinats dont les auteurs utilisent des motos.

En l’espace de 3 jours, au moins 3 civils ont été tués par des hommes armés non autrement identifiés, venus à bord d’une moto, avant de se volatiliser dans la nature.

Les utilisateurs de ces engins, principaux moyens de transport en commun en ville de Bunia, n’ont jamais été immatriculés et toutes les tentatives pour les convaincre se sont soldées par un échec.

En début de l’année en cours, le gouvernement provincial de l’Ituri qui a menacé de procéder à un recouvrement forcé de l’achat des plaques d’immatriculation en faveur des taximen moto, s’est heurté à une forte résistance de ces derniers et de nombreux leaders d’opinion.

Marcus Jean Loika

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Suivez-nous sur nos réseaux sociaux

Instagram
YouTube
YouTube
error: Content is protected !!