Archives

    Dans une ordonnance du Chef de l’Etat lue à la télévision nationale ce mardi 04 mai 2021, c’est le Lieutenant-Général Constant Ndima Kongba qui va diriger la province de l’Ituri durant la période de l’état de siège décrété dans deux provinces de l’Est du Congo.

    Les informations parvenues à buniaactualite.com indiquent que ce haut gradé de l’armée était jusque-là chef d’état-major général adjoint des FARDC en charge de l’administration et logistique.

    Bien avant cela, le Lieutenant-Général Ndima a assumé les fonctions de commandant de la 3e zone de défense basée à Kisangani dont dépend militairement l’Ituri et à ce titre il a une certaine connaissance de la situation sur place.

    Ancien de la garde spéciale de Mobutu DSP, il a été un ex-rebelle du mouvement de libération du Congo MLC de Jean-Pierre Bemba avant de réintégrer l’armée nationale lors de la réunification du pays en 2003.

    Il sera secondé dans ses fonctions par le Commissaire Divisionnaire Ekuka Lipopo de la police nationale congolaise comme Vice-Gouverneur de province.

    Déjà l’entrée en vigueur de cet état de siège proclamé par Felix Tshisekedi sera effective à partir de ce jeudi 6 mai, pour une période transitoire d’un mois renouvelable chaque fois de 15 jours par l’assemblée nationale.

    La mission principale confiée à cette administration militaire est de rétablir la sécurité et l’autorité de l’État dans tous les coins de l’Ituri touchés par l’activisme des groupes armés, notamment dans les territoires de Djugu et Irumu.

    La Rédaction

    Leave A Reply