Archives

     

    La ville de Bunia s’est réveillée ce lundi 13 avril 2020 sous d’intenses détonations d’armes lourdes et légères entendues dans la périphérie nord-ouest.

    Des sources sécuritaires indiquent qu’il s’agissait des combats ayant opposé l’armée loyaliste aux assaillants de la milice CODECO actifs en territoire de Djugu et qui ont attaqué les positions de l’armée et de la police dans la localité de Mwanga située à 10 km de Bunia en territoire d’Irumu.

    « C’est vers 4 heures du matin que nous avons été réveillés par des tirs. Comme les soldats FARDC étaient moins nombreux, ils se sont repliés pour faire appel à des renforts. A leur retrour, ils ont réussi à repousser l’ennemi » a témoigné une habitante trouvée sur le lieu dans des propos recueillis par buniaactualite.com

    Elle a affirmé avoir vu 5 corps, dont 3 des soldats loyalistes et 2 policiers.

    D’autres sources sécuritaires parlent de 10 morts côté ennemi, mais ce chiffre n’a pas été confirmé par l’armée.

    Du coup, les activités économiques ont tourné au ralenti dans la ville de Bunia.
    Les marchés, les banques, les boutiques et magasins n’ont pas ouvert leurs portes et la population a été prise de panique.

    Depuis la mort de leur leader Justin Ngudjolo fin mars dernier, ces rebelles ont multiplié les attaques contre les militaires et les populations civiles, faisant plus d’une centaines de victimes en l’espace de 30 jours.

    La Rédaction

    Aucun commentaire

    Leave A Reply