Archives

    Un camion renversé sur la route Bunia-Kasenyi
    Photo/ Wilson Nduru
    Le vice-gouverneur de l’Ituri, Pacifique Keta Upar a indiqué ce vendredi 02 novembre que c’est la Monusco qui va assurer la réhabilitation de la route Bogoro-Kasenyi-Tchomia, longue d’une quarantaine de kilomètres.
    Il l’a dit lors de son adresse aux jeunes de l’Ituri réunis dans leur forum tenu à Bunia, indiquant que cette décision a été prise après concertation avec les partenaires de son gouvernement provincial.

    Cette route est actuellement en état de délabrement très avancé alors que son intérêt économique est capital. C’est cette route qui relie en effet le lac Albert à la ville de Bunia et au reste de la province. Cette route constitue également une voie de sortie sur l’Ouganda via le lac et nombreux opérateurs économiques préfèrent importer leurs marchandises à travers cette voie.
    La Monusco va bientôt acheminer ses machines sur ce tronçon et les travaux pourraient bientôt commencer a-t-il ajouté.

    La dégradation de cette route constitue un obstacle à la riposte contre l’épidémie d’ebola qui sévit également dans cette région .

    Tout en appréciant l’initiative, Luc Malembe, un acteur politique de la place s’étonne que le gouvernement provincial ne soit pas en mesure de financer ces travaux alors qu’il a des services qui y collectent de l’argent.

    « finalement ce gouvernement provincial sert à quoi ? Même pour réhabiliter 40 km de route en terre battue, Il faut recourir à la Monusco alors que sa régie financière collecte de l’argent chaque jour sur ce tronçon ? » s’est-il interrogé, joint par buniaactualite.com

    L’annonce de cette nouvelle intervient alors que plusieurs couches de la population de cette contrée ont déjà exercé une pression depuis des années sur les autorités en vue de les pousser à agir pour stopper la dégradation très avancée de ce tronçon.

    La Rédaction

    Leave A Reply