Archives

    Depuis vendredi 10 février 2023, le groupe rebelle « Allied Democratic Forces » (ADF), en français « Forces démocratiques alliées », est accusé d’avoir encore pris en otage près de 10 civils au sud du territoire d’Irumu, dans la province de l’Ituri.

    La Convention pour le respect des droits humains (CRDH) qui le rapporte à buniaactualite.cd ce dimanche 12 février 2023, indique que c’était lors de leur incursion près du village Ndimo, où ces rebelles ont causé aussi d’autres dégâts.

    Ces fils de Caïn ont enlevé 9 civils dans le champ et incendié des maisons d’habitation ainsi que 3 motos dans la localité de Nzeyi, située à l’Est de Ndimo ”, explique son coordonnateur, spécifiant que le nombre de personnes enlevées s’élève à 9.

    Selon cette organisation, la même journée de vendredi 10 février, ces terroristes ont tué au moins 7 civils dont 3 dans une embuscade tendue sur la RN 4, axe routier Komanda-Luna, précisément dans le village Mahala. D’autres personnes ont été massacrées à Ndalya Kidepo. Toutes les deux entités se trouvent dans la chefferie de Walese Vonkutu.

    “ La CRDH Irumu réitère son soutien à notre armée et aime voir les militaires FARDC de traquer les ADF et d’autres groupes armés locaux ”, plaide monsieur Christophe Munyanderu.

    Depuis le début de l’année 2023, des attaques similaires sont fréquemment enregistrées dans la chefferie de Walese Vonkutu faisant plusieurs victimes et d’importants dégâts matériels.

    David Ramazani

    Leave A Reply