Ingbokolo : 2 miliciens tués dans un raid de l’armée, parmi eux un sud-soudanais reconnu criminel par les habitants

Des militaires de l'armée congolaise en patruoille Photo d'illustration

Des militaires de l’armée congolaise en patruoille
Photo d’illustration
Une panique généralisée a régné ce mardi dans la cité d’Ingbokolo située en territoire d’Aru, à plus de 300 km au Nord de Bunia, à la suite d’un raid que l’armée loyaliste a mené contre un groupe de miliciens ayant semé la terreur dans cette contrée depuis des années.

Le député provincial Charles Mutro, élu de cette zone, qui livre l’information, indique que deux miliciens ont été tués dans cette opération, parmi eux un sujet Sud-Soudanais, chef de file de cette bande et son collaborateur congolais.

L’élu de Aru a tenu à démentir la version selon laquelle cette malice est entretenue par les habitants de ce coin eux-mêmes, indiquant que parmi ces deux victimes, il n’y a aucun fils du milieu.

Ingbokolo est une agglomération commerciale située non loin de la frontière ougandaise et sud-soudanaise, où la criminalité transfrontalière entre ces 3 Etats est souvent reportée.

La Rédaction

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Suivez-nous sur nos réseaux sociaux

Instagram
YouTube
YouTube
error: Content is protected !!