Archives

    Début à Bunia ce mercredi 03 avril 2024 d’un atelier de formation des médiateurs des conflits des limites administratives sur la prévention, la gestion et la transformation des conflits, la consolidation de la paix et la gouvernance locale, sous la facilitation de l’ONG Mwangaza Peace.

    C’est le vice-gouverneur policier de l’Ituri qui a procédé au lancement officiel de cette séance de deux jours, qui va se clôturer ce jeudi 04 avril 2024. Une activité inscrite dans le cadre du projet d’appui au processus de résolution des conflits de limites administratives en Ituri, bénéficiant de l’appui financier et technique du PNUD grâce au fonds alloué par le royaume des Pays-Bas.

    Ouverture de la formation des médiateurs à Bunia

    Les participants sont principalement des acteurs communautaires des entités voisines de la ville de Bunia. Dans la salle, l’on note également la présence de certains membres de la Commission provinciale chargée de la gestion des conflits de limites administratives en Ituri.

    Pour Gloire Mongo, coordinatrice de l’ONG Mwangaza Peace, cette séance a toute sa raison d’être dans le cadre du processus de paix en Ituri.

    « Cette formation vient encore vous renforcer dans le cadre de la pérennisation même de ce processus. Bien que le projet arrive vers la fin, il faudrait que nous prenions conscience que c’est une lourde responsabilité qui nous revient de continuer à travailler pour la paix dans notre province de l’Ituri », a-t-elle fait remarquer dans son allocution d’introduction.

    Lors du lancement de cet atelier, le vice-gouverneur policier a rappelé aux parties prenantes leur responsabilité. Il a ainsi insisté sur l’assiduité.

    « Si vous êtes présent dans cette salle où vous avez été sélectionné, cela n’est aucunement le choix d’un hasard. C’est surtout parce que vous œuvrez déjà dans le processus de paix et que cette formation, au regard de son agenda, va renforcer davantage vos connaissances et vos capacités à œuvrer pour la paix », a-t-il exhorté.

    Déroulement de la formation des médiateurs à Bunia

    Rappelant les efforts de l’État de siège dans tout processus de paix depuis son instauration en Ituri, le représentant du lieutenant-général Luboya N’kashama Johnny dans cette séance a martelé sur un autre point majeur.

    « Ne l’oublions pas, nous sommes et nous devons demeurer les premiers artisans de la paix de notre chère province de l’Ituri. Que cette formation de notre partenaire Mwangaza Peace soit capitalisée dans cette lourde mais salutaire démarche de paix en Ituri », a-t-il conclu.

    Il faut noter que ledit projet tend vers sa fin. Plusieurs autres activités ont précédemment été réalisées, aboutissant à la production de la carte de la ville de Bunia dans un processus impliquant diverses parties.

    Rédaction

    Leave A Reply