Archives

    Le gouverneur de l’Ituri, Abdallah Pene Mbaka, aidant un enfant deplacé à monter dans le camion pour regagner son village de Katoto
    Photo/ Placide Ucircan
    Dans une interview accordée à la presse, le chef de chefferie de Bahema nord en territoire de Djugu a appelé les déplacés qui avaient fui son entité pour se réfugier dans des camps à Bunia de regagner leurs villages.

    Pilo Molindro estime que les conditions sécuritaires se sont nettement améliorées et il est temps que les gens viennent cultiver leurs champs. Il ajoute également que les élections approchent et il est difficile que ces ressortissants de Djugu votent loin du lieu où ils s’étaient fait enrôler.

    « La pacification s’est bien déroulée, la paix est revenue et la sécurité est garantie. Les déplacés qui sont dans des camps à Bunia doivent revenir car nous sommes dans la période de semailles et chacun doit venir s’occuper de son champ. Les élections arrivent aussi, pendant la propagande électorale, Il faut qu’ils soient chez eux pour voter » a-t-il indiqué.

    Cette autorité traditionnelle invite les autorités provinciales et les élus de sa contrée à appuyer les déplacés pour un retour digne.

    Une première tentative du gouvernement central de convaincre ces déplacés à retourner dans leurs villages s’était soldé par un échec en avril dernier, la plupart d’entre eux n’avaient pas estimé les conditions sécuritaires favorables.

    La Rédaction

    Leave A Reply