Archives

    Avec les brassards noirs comme signe de deuil pour compatir avec les victimes de l’Est, les léopards ont concédé un autre deuil sur le plan sportif. À l’image de la partie orientale du pays, les Léopards ont souffert et n’ont pas vu le jour à Ebimbé.

    Battus par la Côte d’Ivoire 1-0, ils ne joueront pas cette finale de la Coupe d’Afrique des Nations tant rêvée.

    L’entrée est forte. Au moment de l’hymne national du pays, les Léopards, mains braqués sur la tête, bouches fermées, dénoncent le silence des occidentaux d’une part et des autorités congolaises de l’autre face aux atrocités de l’Est.

    Ça fait des années que des gens souffrent à l’Est” regrette Chancel Mbemba après le match.

    Meschack Elia vole la balle déjà saisie par le gardien et sert Bakambu qui ouvre le score pour la RDC. Mais le but est annulé dans la foulée. Les miraculeux éléphants affichent alors un visage d’une équipe avec un espoir renaissant. Le score est de 0-0 à la mi-temps.

    La seconde période a été plus décisive. La Côte d’Ivoire ouvre le score par l’entremise de Sébastien Haller à la 65e minute (1-0), un score qui restera inchangé jusqu’au coup de sifflet final.

    Quant aux statistiques, c’est le pire match de la RDC depuis le début de CAN, les léopards n’ayant réussi à tirer que 7 fois au but adverse. Gaël Kakuta était là, Cédric Bakambu, Yoane Wissa aussi mais n’ont pas répondu présent. Un peu comme Meschack Elia.

    Il n’y a pas de déception. C’est le football. On est sorti en tête haute. On va être fier, quand on va ramener une médaille au pays” ambitionne le capitaine des Léopards.

    La République démocratique du Congo va disputer la petite finale le samedi 10 février à 22 heures face à l’Afrique du Sud qui a été battue par le Nigeria. Les Super Eagles retrouveront les éléphants en finale dimanche 11 février 2024 à 22 heures.

    Rédaction

    Leave A Reply