Archives

    des taximans moto à l’entrée de l’hopital general
    Photo©Luc Malembe
    Face à la montée de plus en plus inquiétante de l’insécurité dans la ville de Bunia, les autorités urbaines, soucieuse de tenter d’y faire face, ont multiplié des mesures sécuritaires.

    A l’issue d’une réunion de sécurité élargie tenue ce mardi 18 septembre, le Maire de la ville annonce la suspension de toute circulation de moto-taxi, principal moyen de déplacement de la population, après 21 heures 30.
    Ferdinand Fimbo précise que cette mesure concerne également les agences de transport en commun qui doivent arrêter leurs activités avant cette heure.

    « Les activités des taxi-moto doivent désormais s’arrêter à partir de 21 heures 30. Au delà de ça, un contrôle systématique de la police en patrouille va être lancé. Les mêmes dispositions sont aussi prises au niveau des agences de transport par véhicules qui arrivent la nuit » a indiqué le Maire Fimbo dans un échange avec buniaactualite.com

    Autre mesure prise, l’opération d’identification de toutes les personnes qui arrivent dans la ville. Ferdinand Fimbo a invité les propriétaires des maisons en location de faire identifier obligatoirement leurs locataires auprès des chefs des avenues, des décisions saluées par la société civile qui a pris part à la rencontre.

    C’est depuis une dizaine de jours que la ville de Bunia, capitale provinciale de l’Ituri est en proie à une insécurité généralisée causée par des hommes en armes qui opèrent chaque nuit dans différents quartiers périphériques et emportant avec eux plusieurs biens de la population dans les maisons visitées. Des viols et autres actes de torture sont également signalés lors de ces raids.

    La Rédaction

    Leave A Reply