Archives

    Le ministre Jean Lucien Busa recevant une gerbe de fleurs à sa descente d’avion
    Bunia, le 18 janvier 2018
    Photo ©Serge Ucay
    Le ministre du commerce extérieur est arrivé ce jeudi 18 janvier pour inaugurer deux laboratoires construits par l’office congolais de contrôle, OCC en sigle, dont l’un à Bunia, capitale provinciale de l’Ituri et l’autre à Aru, territoire situé à environ 300 km au nord de Bunia, à la frontière ougandaise et Sud-Soudanaise.
    « L’OCC a pour mission le contrôle de la conformité ainsi que la qualité des produits qui entrent sur le territoire congolais. C’est dans ce cadre que l’OCC a construit deux laboratoires dont l’un à Bunia et l’autre à Aru. Je suis venu pour leur inauguration » a-t-il affirmé devant la presse à sa descente d’avion.

    Il a également exprimé sa volonté de rencontrer durant son séjour, les opérateurs économiques de l’Ituri pour échanger avec eux par rapport à certaines mesures de restriction de l’importation de certains produits de l’Ouganda ainsi que la régulation de l’exportation de certains produits.
    Le programme du ministre prévoit une descente à Aru ce vendredi, avant de revenir à Bunia pour la suite de son séjour qui va durer 3 jours.

    On se rappelle qu’en date du 25 août 2017, ce ministre avait signé un arrêté portant interdiction de l’importation des boissons gazeuses, au motif de vouloir protéger l’industrie locale. Cependant, sa décision peine à être appliquée. Les boissons ougandaises par exemple, inondent le marché de Bunia et de tout l’Ituri malgré l’existence de cette mesure, faisant une serieuse concurrence aux boissons produits au pays. Pire encore, le même ministre avait autorisé, seulement un mois après la signature de son arrêté, l’entrée de plus de 129.000 casiers en provenance de l’Ouganda en faveur de 5 opérateurs économiques de la place, ce qui avait été perçu comme une contradiction de sa part.

    La Rédaction

    Leave A Reply