Archives

    Image d’illustration
    La police a interpellé le week-end à Bunia 38 personnes venues du Nord-Kivu mais interceptées par des habitants du quartier Kindia. Après leur identification, elles ont été relâchées ce lundi 29 octobre et mis à la disposition de la mairie de la ville.

    « Toutes ces personnes ont des identités congolaises. Nous allons continuer à travailler avec nos collègues du lieu de leur provenance mais en attendant nous les avons relâché et remis à l’autorité urbaine » explique le Major Abeli Mwangu, porte parole de la PNC joint par buniaactualite.com

    Interrogé à ce sujet, le Maire de Bunia, Ferdinand Fimbo Lebilie indique que ces personnes avaient été invité à Bunia par un opérateur économique envue de travailler sur un chantier de construction d’un immeuble au quartier Lumumba. Il ajoute que ces personnes ont été autorisées à poursuivre leurs activités et devront retourner dans leur province de provenance à la fin des travaux.

    « Ces personnes ont été mis à notre disposition. Elles sont venues de Goma sur invitation d’un opérateur économique pour la construction d’un dépôt au quartier Lumumba. Ce sont des congolais en quête d’emploi au vue de leurs pièces d’identité et des informations sur leurs familles à Goma » a-t-il dit.

    Les habitants de Bunia s’étaient montrés méfiants face à une telle importation massive de la main d’oeuvre alors qu’il y a des jeunes localement qui peuvent exécuter les mêmes travaux.

    La Rédaction

    Leave A Reply