Archives

    L’église Cité de refuge « EPLM » de Jules Mulindwa dans le centre commercial d’Ariwara à plus de 300 km au Nord de Bunia dans le territoire d’Aru en Ituri a été la cible de destruction par la population du quartier Ayoko-dri ce mardi 02 janvier 2024. Pour cause, cette église est accusée d’être à l’origine de la mort d’une femme, l’une de ses fidèles. 

    Cette dame âgée d’une vingtaine d’années a été retrouvée morte la matinée du lundi 1er janvier 2024 dans une circonstance complexe « difficile à expliquer ». D’après plusieurs témoins de l’événement rencontrés sur place et interrogés par le reporter de buniactualite.cd, cette femme serait victime de la prière de la Saint-Sylvestre organisée le dimanche 31 Décembre 2023 par le responsable de l’église. 

    Informée de la situation, la foule remplie de colère a jugé bon de détruire cette église. La police est intervenue pour limiter les dégâts en tirant plusieurs coups de feu de sommation pour disperser les manifestants. 

    Par ailleurs, les mêmes sources ajoutent que deux autres femmes victimes toutes fidèles de l’Église sont encore dans un état critique. 

    Il sied de préciser que jusque tard dans la soirée de ce mardi 02 janvier 2024, les éléments de la police nationale congolaise étaient encore visibles dans la concession de ladite église pour assurer la sécurité du patrimoine. 

    Tous nos efforts pour entrer en contact avec le service de sécurité, voire les responsables de cette église, sont restés sans succès. Aux dernières nouvelles, nous apprenons que le corps de la victime a été soumis auprès du médecin légiste pour effectuer l’autopsie et l’enterrement a eu lieu dans l’après-midi de ce mardi 02 janvier 2024.

    Etsoni Ondoa Isaac

    Leave A Reply