Archives

    L’ancien numéro 1 de la police nationale congolaise en République Démocratique du Congo, le commissaire général retraité, Amuli Bahigwa a tenu un point de presse ce lundi 27 novembre 2023 à Bunia, au chef-lieu de la province de l’Ituri. Occasion pour lui de lancer un message en faveur de la paix.

    A l’en croire, il est temps de privilégier avant tout la paix au-delà des divergences d’opinions qui peuvent nous caractériser.

    Nous devons nous surpasser et prendre une décision ferme en faveur de la paix en Ituri ”, a-t-il lancé dans des propos recueillis par buniaactualite.cd

    Pour ce général en retraite, la jeunesse ne doit pas être oubliée dans toutes les actions. Il faut donc tourner le regard sur elle et la faire participer activement.

    Nous devons focaliser notre attention sur la jeunesse pour qu’elle puisse cultiver la paix et la cohésion sociale dans la province de l’Ituri ”, a-t-il insisté.

    Dans une série de recommandations dans une conférence dite de la « cohésion pacifique dans la province de l’Ituri » devant la presse et des couches de la société civile, il voit la nécessité de mener une campagne de sensibilisation pour que les Ituriens disent « non à la guerre avec toute sincérité ».

    Au-delà de bannir la haine et promouvoir la cohésion, l’ancien chef d’Etat Major adjoint chargé des opérations des FARDC plaide aussi en faveur de la matérialisation du P-DDRCS, ce programme qui vise à désarmer les combattants.

    Ce fils iturien, ayant servi pendant plus de 40 ans au sein de l’armée et de la police appelle les candidats à une campagne électorale apaisée, responsable et non divisionniste.

    En proie à l’insécurité depuis fin 2017, la province de l’Ituri fait encore face à l’activisme des groupes armés locaux et étrangers. Des jeunes sont à la fois cités comme auteurs et victimes de cette instabilité sécuritaire. L’appel de l’ex patron de la PNC tombe en plein processus électoral en RDC, où là encore la jeunesse est majoritaire et est appelée à jouer un rôle primordial pour l’avenir du pays.

    David Ramazani

    Leave A Reply