Archives

    Adolphe Muzito Fumutshi, candidat président pour les élections générales du 20 décembre en République Démocratique du Congo (RDC) se dit favorable pour un « éventuel glissement ».

    Candidat numéro 24, Muzito pense que la CENI « est obligée de demander un délai supplémentaire » pour la tenue des élections crédibles, transparentes et apaisées. Une déclaration faite devant la presse à Bunia, au chef-lieu de la province de l’Ituri, ce mercredi 13 décembre 2023.

    À en croire ses propos, « un à trois mois supplémentaires » suffirait à cette institution d’appui à la démocratie pour en finir avec le retard notamment de déploiement des matériels sensibles restants.

    Je crois au glissement, à moins qu’on bricole les choses ”, a-t-il fait savoir dans les propos recueillis par buniaactualite.cd. Des propos motivés notamment par le retard observé par la CENI dans le début du processus.

    Cependant, renseigne-t-il, cela devrait se faire en reconduisant les mêmes autorités en place pour « conduire directement aux élections ».

    Adolphe Muzito séjourne à Bunia depuis le 12 décembre 2023 dans le cadre de sa campagne électorale. À peine arrivée, il a tenu un meeting populaire à la tribune officielle pour se dévoiler aux électeurs en mettant en exergue son programme « de 300 milliards de dollars sur 10 ans ». Cependant, il est disposé sportivement à accepter le choix du peuple.

    Je serai ce que le peuple voudra. Par contre je n’entrerai pas dans un gouvernement ou le programme ne me convainc pas. Soit, il me donne la présidence soit plus des députés pour que je sois premier ministre ”, poursuit le candidat président numéro 24.

    Le défi de ces élections générales en RDC est triple : la logistique, le financement et la sécurité dans certaines entités.

    Rédaction

    Leave A Reply