Archives

    Depuis le début de la campagne électorale en République Démocratique du Congo (RDC), seulement 5% des candidats députés se sont lancés à faire leur propagande dans le territoire de Djugu en province de l’Ituri.

    Une statique livrée ce vendredi 15 décembre 2023 par la coordination de la coalition associative résolue pour la défense et promotion des droits humains (COARDHO) antenne de Djugu Nord, après avoir fait son monitoring sur le déroulement de la campagne électorale en territoire de Djugu.

    Cette structure de défense interpelle ces candidats qui n’ont pas fait leur propagande à présenter le plus tôt possible, leurs projets de société avant la fin de cette période spéciale.

    “ Le jour du scrutin du 20 décembre 2023 s’approche malheureusement il s’observe depuis le début de la propagande que 5% des candidats qui battent leur campagne en territoire de Djugu. Raison pour laquelle, la COARDHO ONGDH recommande aux candidats jusqu’au 18 décembre de tout faire afin d’expliquer leurs projets de société pour un choix utile, d’expliquer aussi le rôle de député à tous les niveaux ”, a déclaré à buniaactualite.cd Ngabu Ngandru Benjamin, coordonnateur de cette structure de défense.

    Par ailleurs, il recommande à la population de cette partie de l’Ituri à aller massivement au site de vote pour choisir leur candidat jugé ” utile ” pour la société.

    “ A la population, le jour de vote d’aller massivement choisir son candidat à tous les niveaux, un candidat capable de ramener la paix, la sécurité et le plaidoyer au niveau tant national qu’international pour le bien être de la population du territoire de Djugu ”, conclut-il

    En territoire de Djugu, plusieurs candidats ont été visibles dans les rues seulement à la dernière semaine de la campagne électorale dans des caravanes motorisées sous prétexte de mener à bien leur campagne pour convaincre la population.

    Ce désagrément est dû d’une part à la non prise en charge du financement de la campagne électorale par les partis politiques ou regroupements mais d’une autre part à la situation sécuritaire dans certaines entités qui sont supposées inaccessibles.

    Il sied de signaler que l’accalmie précaire s’observe en territoire de Djugu depuis un certain temps qui devrait d’ailleurs, mieux aider les candidats à battre leur campagne sur toute l’étendue du territoire de Djugu.

    John Mary Ndika

    Leave A Reply