Archives

    L’administrateur du territoire de Rungu, Fabien Ongoro Amundasini, a procédé au cours de la semaine écoulée, à la remise officielle de trois écoles primaires construites dans le cadre du programme de développement local de 145 territoires du pays/PDL-145T, dans la province du Haut-Uele, à l’extrême nord-est de la République Démocratique du Congo.

    Accompagnée de ses collaborateurs et de la délégation nationale du Bureau Central de Coordination/BCeCo, l’autorité territoriale a entamé son périple dans la localité Egbunda, chef-lieu de la chefferie Ndeyi, passant par Mbunie (chefferie Mongomasi) pour enfin chuter à Medje, entité mère de la chefferie Medje-Mango, situées respectivement à plus ou moins 60, 25 et 75 kilomètres de la ville d’Isiro, la capitale provinciale du Haut-Uele, où trois écoles aux standards internationaux ont été remises aux communautés locales.

    Dans son adresse aux populations locales lors de différentes cérémonies, le numéro un du territoire de Rungu n’a cessé de mobiliser ses administrés pour le soutien indéfectible à la vision du Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, initiateur de ce vaste et ambitieux programme pour le développement à la base de sa patrie. Sans ambages, Fabien Ongoro a vanté la volonté manifeste et les réalisations de l’actuel Chef de l’État dans plusieurs domaines de la vie de la nation pour tenter de la tirer du gouffre, depuis son avènement à la tête du pays.

    Pour le cas échéant, il a invité les bénéficiaires au bon usage de ces édifices pour profiter à plusieurs générations, avant de saluer l’appropriation par les riverains, de ce projet communautaire de son début jusqu’à la fin.

    Nous (population) avons accompagné ce projet à tous les niveaux… Tout ce que nous demandons à nos enfants c’est d’aimer les études et à nous parents de les envoyer à l’école. Ces bâtiments deviendront réellement des bâtiments scolaires lorsque tous les acteurs intervenant dans ce secteur s’y réuniront. Dans sa vision, le président de la République a veillé à la mise en œuvre de la gratuité de l’enseignement telle que reprise dans la constitution. Et dans cette optique il a pensé à renforcer les infrastructures pour la rendre encore plus efficace et voilà ces bijoux devant nous. Amenons nos enfants ici à la gratuité pour mettre en action la vision du président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo ”, a ainsi lancé Fabien Ongoro.

    Dans la communauté, la joie est incommensurable de voir un projet hors pair être réalisé sans faille dans l’arrière pays pour la première fois depuis la nuit des temps. Des parents d’élèves, passant par les chefs d’établissements jusqu’aux autorités traditionnelles, le débordement du cœur pousse au témoignage le plus profond de leur attachement indéfectible au leadership engagé et éclairé de l’actuel président de la République.

    Nous l’exhortons de poursuivre sur la même lancée pour effectivement booster le développement à la base de notre pays. Nous prions le Dieu du Ciel de le combler de ses bénédictions afin qu’il réussisse un deuxième mandat. Nous (parents, élèves et autorités locales) avons le devoir de consolider ces acquis en protégeant ces bijoux. Nous n’avons jamais espéré avoir de telles infrastructures dans nos villages les plus lointains. Nous restons convaincus que même s’ils partent ailleurs ils ne seront plus dépaysés ”, se sont enjaillés, parents, directeurs d’écoles et chefs de chefferies.

    Signalons que la livraison de ces trois infrastructures scolaires est la première sur un nombre total de neuf dans l’ensemble du territoire de Rungu et dont six sont en cours de finition, dans le premier volet de cet ambitieux programme de la République. Outre les infrastructures scolaires, le territoire de Rungu va aussi bénéficier des structures sanitaires dans le même premier volet dudit projet.

    Campagne électorale exige, l’administrateur de territoire de Rungu, a aussi sensibilisé ses administrés sur la candidature du président de la République qui s’est en allé officiellement pour solliciter un second mandat, en déposant sa candidature à la commission électorale nationale indépendante/CENI, pour la présidentielle du 20 décembre prochain.

    Roméo Patient Lokana

    Leave A Reply