Archives

    Dans son souci de contribuer au changement positif de la province de l’Ituri, Monsieur Pitchou Iribi Mbodina s’est présenté à la fois comme candidat député national à Irumu, et provincial à Bunia.

    Il se présente comme un digne fils de l’Ituri et un acteur de paix ayant sacrifié une grande partie de sa vie, spécifiquement pour la paix dans cette province du Nord-Est de la République démocratique du Congo qui fait face à de nombreux défis.

    “ Nous avons plusieurs défis à relever en province de l’Ituri. Il y a le défi politique. Nous devons le relever, nous devons redorer l’image de notre parlement provincial, nous devons restituer la lettre de noblesse à notre parlement provincial, nous devons faire en sorte que toutes nos actions puissent être motivées par l’intérêt de la population ”, a-t-il expliqué.

    “ Le défi sécuritaire et la persistance de l’insécurité est le deuxième défi. Le défi économique est le troisième défi ”, rappelle-t-il.

    Pour lui, être député en province de l’Ituri a plusieurs significations et n’a pas le même sens que dans d’autres parties de la RDC.

    “ Dans une zone meurtrie, une zone qui connaît des problèmes depuis plusieurs années, le député doit être un acteur de paix, celui qui travaille pour la paix. Vous me connaissez, je suis doublement délégué du président de la République. Nous avons sacrifié notre jeunesse pour travailler pour la paix ici ”, dit-il avant de rappeler qu’un député est aussi “ un acteur de la cohabitation pacifique. Bien qu’un député serve d’abord à légiférer et à contrôler les institutions et autres, il est aussi un acteur de développement et un porte-parole de la souffrance de la population, en vue d’apporter l’exécutif à répondre aux problèmes de la population”.

    Monsieur Iribi se considère comme un candidat qu’il faut pour la province de l’Ituri. Acteur de paix, membre de la Task force pour la paix en Ituri, il veut capitaliser son expérience pour l’Ituri. “ Je viens vers vous pour que vous puissiez me faire confiance, un contrat social entre moi et vous ”, a-t-il demandé.

    Le double choix comme candidat à Bunia et Irumu est justifié, selon lui, par l’ambition de son parti politique Force de résistance patriotique pour l’intégrité du Congo (FRPI/C). Loin de ça, il y a aussi des enjeux politiques divers. À la présidentielle, son parti soutient la candidature de Félix Tshisekedi (n°20) en vue de consolider les acquis.

    La FRPI/C a pour l’idéologie le lumumbisme, un parti social-démocrate. Il est membre des partis alliés au MLC.

    “ Je suis le numéro 100 à la députation nationale dans la circonscription électorale d’Irumu (100% sûr), pour la députation provinciale, c’est le numéro 118 dans la ville de Bunia ”, rappelle-t-il, avant de demander aux électeurs de lui faire confiance.

    Rédaction

    Leave A Reply