Archives

    Une nouvelle incursion de  présumés combattants des forces Démocratiques et alliées ADF a été signalée l’avant-midi du mardi 02 avril au niveau du quartier Mangodomo en commune rurale de Mangina, à 30 km a l’ouest de la ville de Beni en territoire de Beni au Nord-Kivu. 

    Ces terroristes, lors de leur incursion, se sont pris au centre de santé de référence de Mangodomo, où ils se sont livrés au pillage, avant de s’en prendre à quelques départements de ce centre de santé qu’ils ont incendié.

    C’est ce que rapporte Kalikambusi Valora, chef du quartier adjoint de Mangodomo. Cette autorité affirme qu’outre l’attaque contre la structure sanitaire précitée, ces rebelles ont également tué des civils et pris en otage d’autres. Des maisons de commerce n’ont pas été épargnées.

    « Ils ont pillé le centre de santé de référence de Mangodomo et des boutiques au niveau du rond Point Ballon puis incendiés quelques départements de cette structure sanitaire au côté des civils portés disparus », a dit Kalikambusi Valora.

    Selon la même source, 7 corps de civils exécutés par ces ADF viennent d’être ramenés à la salle de morts du centre de santé de référence de Mangina. Ce bilan demeure provisoire car les « fouilles continuent par les forces de défenses et de sécurité », affirme-t-elle.

    Cette situation a poussé un grand nombre d’habitants de Mangodomo, Home et somucar Ndabu trois quartiers situés vers la partie sud de Mangina de se déplacer vers les milieux supposés sécurisés et le trafic routier a été suspendu l’avant-midi du mardi avant de reprendre dans l’après-midi .

    Mangodomo était resté le quartier qui ne cessait d’accueillir les déplacés fouillant les atrocités des ADF depuis voilà près de 4 ans.

    Yves Romaric Baraka

    Leave A Reply