Archives

    Dans la province du Sud-Kivu, à l’Est de la République démocratique du Congo (RDC), plus de 5000 cas de tuberculose ont été documentés chez la femme au cours de l’année 2023.

    Statistique livrée dimanche 25 mars 2024 à la presse de Bukavu par la coordination provinciale du Programme national de lutte contre la tuberculose (PNLT). C’était à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de lutte contre la tuberculose.

    D’une façon globale, cette province a enregistré plus de 11 (onze) mille cas de tuberculose au cours de cette période, dont environ 14 % d’enfants, témoignant ainsi de la présence « dangereuse » de cette maladie dans ce coin du pays.

    « 11.414 cas de tuberculose parmi lesquels 49 % de femmes et 14 % d’enfants de moins de cinquante ans ont été notifiés en 2023 », a révélé à l’Agence congolaise de presse, le docteur Freddy Birembano, médecin coordonnateur provincial du programme national de lutte contre la tuberculose (PNLT) au Sud-Kivu.

    Ce chiffre élevé fait appel à la nécessité de la poursuite, ou du moins, du début de la prise en charge de personnes frappées par cette maladie qui bouleverse le quotidien de nombreuses familles à travers le pays.

    Chez la femme, surtout celle étant enceinte, la mauvaise prise en charge peut entraîner des conséquences incalculables, pouvant avoir des incidences sur la santé de la mère et de son enfant.

    Au total, 260.431 cas de tuberculose ont été enregistrés dans l’ensemble de la République démocratique du Congo (RDC) en 2023. Des chiffres officiels rendus par le ministère de la santé au niveau national. La ville province de Kinshasa est la région du pays la plus touchée par cette maladie, a appris buniaactualite.cd.

    C’est tous les 24 mars de l’année que le monde célèbre la journée internationale de la lutte contre la tuberculose. La tuberculose reste aujourd’hui l’une des maladies les plus infectieuses au monde.

    Rédaction

    Leave A Reply