Archives

    Il s’appelle Papy Kalala, se présentant comme commissaire à l’intérieur du parlement des jeunes du territoire de Mambasa en province de l’Ituri qui vient d’initier une motion de défiance contre le président de cette structure juvénile dont la lettre est signée en date du 27 novembre 2023.

    Ce membre du parlement des jeunes reproche au président Suleymani Onokoko les griefs ci-après : “ Non organisation des réunions, la prise en otage de la structure par certains politiciens, la prise des décisions sans consulter les membres, la négligence envers d’autres membres et non restitution de ses missions ”, peut-on lire dans le communiqué dont buniaactualite.cd dispose d’une copie.

    Mr Papy Kalala sollicite ainsi de la part des membres du Bureau territorial de Parlement des Jeunes, la déchéance du président conformément au texte qui régit cette structure.

    Un “ non-événement ”, répond Suleymani Onokoko

    Contacté, le président du Parlement des Jeunes de Mambasa parle de « non événement » étant donné que l’initiateur et la motion ne respectent pas le texte qui régit cette structure.

    Suleymani Onokoko qualifie l’auteur de la motion de « membre démissionnaire » n’ayant pas la qualité d’initier cette démarche. “ Mr Papy Kalala est âgé de plus de 35 ans. Il est considéré comme un démissionnaire étant donné l’âge requis au Parlement des Jeunes est de 18 à 35 ans. Il a aussi déjà démissionné sur les réseaux sociaux, ce qui justifie qu’il n’a pas qualité ”, a-t-il précisé au cours d’une interview avec la presse ce lundi 27 novembre 2023.

    Et d’ajouter que toute cette démarche est l’œuvre d’un politicien qui vise à contrôler toutes les structures de Mambasa en vue des élections prochaines.

    Lorsqu’il y a un problème entre Suleymani et la société civile forces vives autour des élections qui doivent se tenir d’ici le 07 décembre 2023, Mr Kalala intervient. C’est l’œuvre d’un politicien qui vise à contrôler toutes les structures de Mambasa pour les élections. Il avait envoyé ses émissaires chez moi et je n’ai pas cédé ”, a renchéri Suleymani Onokoko.

    Et de conclure que “ seule l’Assemblée générale a les prérogatives de le démettre de ses fonctions et non pas le bureau territorial. La forme et le fond ne sont même pas respectés ”, a-t-il conclu.

    Signalons que le Bureau territorial du parlement des jeunes de Mambasa est composé de neuf (09) membres élus par l’Assemblée générale pour un mandat de trois (03) ans renouvelable.

    Ismaël Masiya Akilimali

    Leave A Reply