Archives

    La levée du moratoire sur la peine de mort ne fait pas l’unanimité en République démocratique du Congo. Dans une déclaration rendue publique le 20 mars dernier et consultée par buniaactualite.cd ce samedi 23 mars 2024, quatre ambassades accréditées en RDC ne voient pas d’un bon œil cette décision du gouvernement congolais.

    « Profondément préoccupées », les ambassades du Canada, de la Norvège, du Royaume-Uni et de la Suisse se disent opposées à la peine de mort en toutes circonstances.

    « Nous estimons que l’application de la peine de mort porte atteinte à la dignité humaine, qu’il n’existe aucune preuve concluante de sa valeur dissuasive et que toute erreur judiciaire dans son application est irréversible et irréparable », déclarent ces ambassades.

    Ces ambassades disent travailler avec leurs partenaires pour soutenir ce recul mondial de l’application de la peine de mort et espèrent que la RDC se joindra à cet effort.

    Rappelons qu’il y a peu, la Conférence épiscopale nationale du Congo s’est également opposée à la levée du moratoire sur la peine de mort en RDC.

    La rédaction

    Leave A Reply