Archives

    La société civile de la chefferie des Zaki accuse le parquet près du tribunal de paix d’Aru de cas d’arrestations arbitraires au nord de l’Ituri. 

    Cette structure citoyenne s’indigne des cas d’arrestations de quelques personnes en chefferie des Zaki dans le centre commercial d’Ariwara et la chefferie des Kaliko Omi par l’équipe du tribunal de paix d’Aru dans un dossier que les victimes ne reconnaisseraient pas les faits leurs reprochés.

    Elle rapporte que quelques biens de ces personnes arrêtées ont été ravis par une équipe avant d’être remis quelques heures plus tard.

    Tout en condamnant cet acte, la société civile appelle alors le tribunal de paix d’Aru à un travail d’exactitude dans l’exercice de leur profession.

    Contacté à ce sujet par buniaactualite.cd, Mr. Mikobi Kwete Jérémie, procureur de la République et chef du parquet d’Aru, qui confirme la présence de son équipe dans le centre commercial d’Ariwara en chefferie des Zaki, précise que c’est le manque de suivis de procédure en cas d’arrestation qui serrait à la base de cette affaire qui a causé l’indignation de la société civile.

    Quand on part pour interpeller quelqu’un qui est sous mandat, vous devez être sûr que c’est cette personne là, et non ramassé n’importe qui, là ça devient une arrestation arbitraire qui demamde à ce que vous poussiez répondre. Demandé d’abord la pièce d’identité à la personne ” a-t-il expliqué.

    Etsoni ondoa Isaac

    Leave A Reply