Archives

    L’organisation non gouvernementale dénommée Accès en eau et développement durable en RDC (AEDR), par le biais de son directeur général, a présenté ses inquiétudes et recommandations par rapport aux changements climatiques en Ituri, province du Nord-Est de la République Démocratique du Congo (RDC).

    Une position exprimée par Benjamin Liringa ce mardi 19 décembre 2023 à la presse de Bunia, juste après sa participation à Dubaï aux Emirats Arabes Unis où s’est déroulée la 28e conférence des parties sur les changements climatiques (COP 28).

    Partez ici dans les villages aux alentours de Bunia et aux fins fonds de la province de l’Ituri et autres régions, vous allez voir ce que la sécheresse fait pour les agriculteurs ”, s’est-il inquiété avant de marteler spécifiquement sur le cas particulier du territoire d’Aru, partie de la RDC partageant ses frontières avec le Sud Soudan et l’Ouganda. “ Vous allez voir même le niveau d’eau est en train de diminuer à cause de ces changements climatiques ”.

    Face à ce problème réel qui touche la province de l’Ituri et d’autres parties de la RDC, l’ONG AEDR a formulé une série de recommandations en vue d’apporter une réponse solide, tout en canalisant efficacement les différents appuis financiers.

    Que ces organisations qui se disent des ponts puissent réellement prendre les vrais problèmes en synergie avec l’expertise des organisations locales qui maîtrisent les données du milieu afin que l’impact de ces dons et financement des bailleurs soit réellement sur le terrain ”, a-t-il souhaité dans des propos recueillis par l’agence congolaise de presse. Il a, en outre, relevé la nécessité de voir le gouvernement congolais de s’engager activement dans toutes les initiatives tendant à lutte contre les changements climatiques en impliquant les organisations locales spécialisées.

    Durant ces travaux qui se sont déroulés du 30 novembre au 12 décembre 2023, M. Liringa a profité aussi de capitaliser cette opportunité pour partager les vrais problèmes du terrain et faire vendre positivement son organisation. Il dit attendre les retombées positives de cette grande rencontre mondiale sur l’environnement et le changement climatique.

    Rédaction

    Leave A Reply