Archives

    Hausse du prix des médicaments, rupture de stock des médicaments, faible communication entre les acteurs œuvrant dans l’approvisionnement en médicaments sont là les quelques raisons d’une table ronde organisée à Bunia ce mardi 21 novembre, sous le lead de Memisa Belgique/EU.

    Pour son coordinateur Lipelba Houssinet Victor, il était question de trouver autour d’une table, la solution quant à ces difficultés.

    Nous voudrions qu’à l’issue de cette table ronde, nous puissions vulgariser la liste nationale des médicaments essentiels et provincial ”, a-t-il dit avant de souligner : “ Nous voudrions également poser le problème de taux de satisfaction en médicament que nous commandions et surtout, le mécanisme de près commande ”.

    Venant de différents territoires et zones de santé, les participants se déclarent satisfaits et restent confiants à l’applicabilité de diverses recommandations. Respectivement, c’est le cas du médecin chef de zone rurale de Tchomia et Mm. Dénise pharmacienne à la DPS Ituri.

    Nous sommes satisfaits de cette table ronde qu’a organisée Memisa et souhaitons avoir ce cadre même par trimestre, pour remédier à ces difficultés ”, a confié le chef de zone de Tchomia.

    Pour Mm. Dénise, “ celle-ci va dans le sens de résoudre le problème de prix, qui est le défi de chaque jour dans notre secteur ”, affirme-t-elle.

    À signaler que cette activité s’est déroulée dans le cadre du projet uni pour la santé et l’éducation, USE en sigle, exécuté par Memisa avec le financement de l’Union européenne.

    Janvier Bamunoba

    Leave A Reply