Archives

    Depuis août 2023, existe à Bunia, chef-lieu de l’Ituri, l’entreprise « Kwetu Service ». Sa spécialité est de traiter et transformer en farine le manioc produit localement. Sa marque est étiquetée « Bunga ya Kwetu », « Made in Bunia ». 

    Cette farine gagne le terrain au niveau local et est consommée de plus en plus. Le startuper derrière ce projet s’appelle Possible Aberebango.

    Jeune entrepreneur, il est motivé par l’étiquette collée à sa province : Terre à histoire tumultueuse. Pour montrer une autre image de cette partie, Il décide d’investir localement.

    • Hôtels, clients satisfaits

    « Bunga ya Kwetu » se veut un produit d’abord pour les Ituriens. Jusqu’ici, les principaux consommateurs sont des hôtels, des restaurants, des étudiants, des fonctionnaires, voire des petits détaillants de la ville. Une stratégie de livraison adoptée : la livraison à domicile.

    Au début, je n’avais que 20.000 FC. J’ai acheté deux bassins de manioc après le traitement, j’ai emballé la quantité de 10 kilogrammes de farine dans un sac. J’ai pris la photo, postée sur mon statut WhatsApp, explique l’homme derrière cette production en mentionnant « Le même jour, j’ai réussi cinq commandes ».

    À en croire ses explications, à chaque livraison, il exigeait d’abord l’argent qui lui permettait d’aller s’approvisionner en d’autres quantités de manioc pour satisfaire le client suivant.

    Déterminée pour lutter contre l’importation dans la ville de Bunia et voulant changer l’image de la jeune province de l’Ituri, notre source vise à faire de la farine de manioc, « la farine de panification » utilisable dans des pâtisseries et boulangeries et ailleurs. Au stade actuel, l’entreprise Kwetu Service dispose de son usine de transformation au quartier Hoho, au chef-lieu de la Province de l’Ituri. L’une des difficultés : non accompagnement par des services attitrés.

    Aimerance Ndjive

    Un commentaire

    Leave A Reply