Archives

    Bunia : malgré l’assistance, le centre Amani encadrant des aveugles a d’autres difficultés

    Le centre Amani se trouve en ville de Bunia, capitale provinciale de l’Ituri. Il a bénéficié d’une assistance en vivres et non vivres, don de l’association dénommée jeunesse solidaire unie pour le progrès de l’Ituri.

    À en croire Mugisa Samuel, président de cette association, dans le lot de l’assistance, il y a eu notamment du riz, du savon et d’autres. Le choix de cette catégorie d’enfants s’explique par le fait qu’ils sont toujours oubliés par beaucoup d’autres partenaires.

    « Nous avons planifié pour les aveugles, après nous irons voir des enfants orphelins », a précisé monsieur Mugisa, soulignant sa volonté et celle de son organisation d’assister davantage les vulnérables.

    Madame Yvette Dhego, enseignante des enfants non voyants et malvoyants, a remercié cette structure des jeunes pour son assistance envers ces vulnérables.

    « Nous félicitons ces jeunes et nous leur disons merci pour leur bonne action », a-t-elle dit. Elle a par ailleurs rappelé d’autres besoins auxquels fait face ce centre spécialisé.

    « Nos matériels ne sont pas suffisants pour ces enfants, nos matériels sont spéciaux qui viennent d’ailleurs. Nos salles ne sont pas adaptées. Les besoins urgents, c’est notre internat. Nous demandons l’aide des personnes de bonne volonté », a-t-elle plaidé.

    Pendant ce temps, le responsable de l’association de la jeunesse solidaire unie pour le progrès de l’Ituri a lancé un appel à d’autres jeunes de rejoindre cette lutte.

    « Nous avons besoin des jeunes pour qu’ils puissent venir adhérer dans notre structure. Et au gouvernement de venir assister ces vulnérables », a-t-il lancé après cette visite du dimanche 04 février 2024.

    Rédaction

    Leave A Reply