Archives

    Les médias sont revenus mardi 11 juillet sur les informations sécuritaires et politiques en Ituri.

    Commençons notre revue par la sécurité. Les confrères depeche.cd notent l’accalmie qui s’observe dans la chefferie de Bahema Nord dans le territoire de Djugu en province de l’Ituri. Ce quotidien indique que d’après le président de la société civile de cette entité, il ne passait pas deux jours sans qu’une attaque de la milice CODECO ne soit enregistrée.

    Pendant ce temps, quatre (04) différents groupes de criminels ont été présentés mardi 11 juillet 2023 au gouverneur militaire de l’Ituri par les services de défense et de sécurité, titre rtr-beni.net.

    Parmi eux, un groupe du criminel dénommé « Indocide » à la tête, neutralisé il y a peu à Mambasa par les services de sécurité avec des armes AK 47 et d’autres effets.

    Le second groupe est constitué de trois (03) présumés trafiquants d’armes dont une femme qui quittaient Kisangani pour Bunia arrêtés dernièrement à Komanda avec deux armes PKM.

    « C’est un haut fait des Forces Armées », a lancé Jules Ngongo cité par lesvolcansnews.net avant de promettre avec la recherche des autres semeurs de trouble qui
    veulent à tout prix déstabiliser la province.

    En politique, lavoixdelituri.com précise que le député national de la province de l’Ituri, élu du territoire de Djugu, Raymond Tchedya Patay est arrivé à Bunia, chef-lieu de la province de l’ituri, le lundi 10 juillet 2023 vers la soirée.

    À sa descente de l’avion, il a annoncé avoir quitté le PPRD de Joseph Kabila pour se concentrer de son nouveau parti politique dénommé « Alliance des Activistes Fédéralistes pour le Développement » ( AAFD ) dont il est « autorité morale ».

    Dans son mot, cet ancien vice-ministre des affaires étrangères de la RDC a souligné que sa formation politique est membre de l’union sacrée de la nation visant le soutient de Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, pour sa réélection à la tête de la République Démocratique du Congo.

    De son côté, iturikwetu.net indique que pour Raymond Tchedya Pataye, la centralisation ainsi que la décentralisation ayant échoué, le fédéralisme que soutien son parti Alliance des Activistes
    Développement (AAFD) va sûrement mener au véritable développement de la République Démocratique du Congo. Ce député national élu de la circonscription électorale de Djugu dans la province de l’Ituri au compte du parti politique de Joseph Kabila demande la chance aux ituriens pour mettre en œuvre ouvre la vision de son parti.

    Voilà tout pour aujourd’hui, restez connectés.

    Ismaël Masiya Akilimali

    Leave A Reply