Archives

    Fally Ipupa est un warrior impitoyable.
    40.000 places (sold-out) à la Défense Arena à Paris, 12.500 places (sold-out) à l’OVO Arena (Londres) et un autre sold-out, le troisième en moins de 25 jours, à l’ING Arena de Bruxelles (15.000 places), Ipupa ne compte pas s’arrêter là et n’est pas non plus rassasié.

    Le 16 décembre 2023, «Aigle» posait ses ailes sur Ing Arena situé sur le site du Heysel à Bruxelles. Sur son 31, la méga star Africaine n’a pas fini de rallonger son CV.

    Après le triple Arena synonyme de 67 500 tickets vendus, Fally n’en a pas fini avec la France. Dans sa tête, raisonne aussi d’autres pays.

    À l’assaut du stade de France, Allemagne, Pays-Bas…

    Il n’y a pas que les deux concerts de fin d’année de la Côte d’Ivoire qui sont en attente. D’ailleurs pas que le stade de France (80 000 places) qu’il annonçait sur le haut de la Paris Défense Arena, l’infatigable Fally Ipupa annonçait deux prochaines destinations : Allemagne et Pays-Bas.

    Une annonce faite alors qu’il était sur la scène à Bruxelles. Fally c’est aussi des stades Africains à venir.

    Après, on fait une tournée des stades en Afrique. Et en 2025, boum, le stade de France. Je ne peux plus dire que je fais des concerts uniquement pour les Congolais ou les Africains. Là, c’est bon, je fais des concerts pour tout le monde. Tout le monde veut Fally ”, a déclaré à un média belge celui que « le soir » décrit comme «une nouvelle superstar de la rumba congolaise, installée sur son trône et s’y sent parfaitement à sa place ».

    Dans sa suite, Fally Ipupa a plusieurs dizaines d’autes congolais (journalistes culturels, artistes musiciens… mêlés) à qui il venait d’offrir des visas shengen à longue durée en prélude de sa tournée dont les 3 Arena ne semblent être que la partie visible de l’iceberg.

    Verite Johnson

    Leave A Reply