Archives

    La campagne des 16 jours d’activisme contre les violences basées sur le genre faites à l’égard de la femme et la jeune fille a officiellement été lancée ce vendredi 24 novembre 2023 en ville de Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri. Une cérémonie présidée par Madame Jeanne Alasha, conseillère du gouverneur en charge du genre.

    Le thème provincial adopté pour ces jours, est « ensemble Investir pour la paix ! Prévoir les violences faites à la femme et à la fille en Ituri ».

    Pourquoi le 25 novembre est un jour spécial ?

    Le 25 novembre, Journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes constitue un moment privilégié qui permet de faire un focus sur les violences à l’égard des femmes et de valoriser l’engagement des différents acteurs locaux dans la prévention et la lutte contre les violences faites aux femmes et jeunes filles.

    Le contexte dans lequel ce lancement s’effectue aujourd’hui est vraiment particulier, car certaines femmes des territoires de Djugu et Mambasa sont traumatisées par les violences dans leurs milieux respectifs, ont fait remarquer certaines participantes.

    Pourquoi la couleur orange pour les 16 jours d’activisme ?

    Cette campagne utilise la couleur orange pour représenter un avenir meilleur et sans violence à l’égard des femmes et des filles comme thème fédérateur pour toutes ses activités mondiales.

    Pour Madame Uronya cheffe de la division Genre dans cette province, l’Ituri est l’une “ des provinces qui connaît le plus des atrocités en ce qui concerne les violences. Ainsi unissons nous pour réduire les violences faites à la femme et à la fille ”, a-t-elle rappelé dans des propos recueillis par buniaactualite.cd

    De son côté, Madame Jeanne Alasha représentante du gouverneur militaire en matière du genre estime que c’est encore possible de garder l’espoir pour un changement.

    “ Nous devons nous lever et sensibiliser les autres afin de banir ce fléau en province de l’Ituri. Nous devons avoir un monde orangé ” meilleur ” nous femmes devons être des actrices du développement durable. Levons-nous et profiter de ce 16 jours pour parler de la violence partout où nous nous retrouvons ”, a-t-elle expliqué.

    Débutée ce vendredi 24 novembre 2023, cette campagne va se poursuivre jusqu’au 10 décembre 2023 sur toute l’étendue de la province de l’Ituri, au Nord-Est de la République Démocratique du Congo (RDC).

    Bienvenu Kasima

    Leave A Reply