Archives

    Le président de l’assemblée provinciale de l’Ituri s’est montré farouchement opposé à la cérémonie de remise et reprise entre les ministres provinciaux sortants et ceux entrants qui s’est déroulé jeudi dans leurs bureaux respectifs, alors que ces derniers n’ont pas encore été investis par l’organe déliberant.

    Siméon Banga Tchombe l’a dit dans son discours de clôture de la session ordinaire de mars intervenue ce vendredi 28 juin 2019, dénonçant une violation de l’article 23 de la loi portant principes fondamentaux de libre administration des provinces qui stipule « qu’avant d’entrer en fonction, le gouverneur présente à l’assemblée provinciale le programme d’action de son gouvernement. Lorsque celui-ci est approuvé par la majorité absolue des membres qui composent l’assemblée provinciale, celle-ci investi les ministres provinciaux ».

    « Beaucoup de compatriotes ont suivi par voie des ondes qu’il y aurait eu des remises et reprises depuis le 26 juin entre les ministres entrant et ceux sortant. Nombreux sont les compatriotes qui se demandent si le gouvernement provincial est déjà en fonction. L’assemblée provinciale de l’Ituri ignore tout de ce dossier » a-t-il lancé, sous les acclamations de ses collègues députés.

    Le gouverneur Bamanisa ne reconnais pas cependant avoir violé la loi en laissant ses ministres passer à la remise et reprise avant leur investiture par l’assemblée provinciale.

    Interrogé par buniaactualite.com à sa sortie de la salle des plénières de l’assemblée provinciale où il a lui aussi assisté à la clôture de la session ordinaire de mars, l’autorité provinciale trouve normal l’action menée par ses ministres.

    « Ce sont les actes des ministres provinciaux qui deviennent légaux avec l’investiture. Pour que les ministres soient investis, ils doivent d’abord être nommés, ils doivent venir s’asseoir et préparer avec le gouverneur le programme d’action, mais entre temps ils ont fait la remise et reprise. Ils font la remise et reprise, ils travaillent, ils élaborent le programme et viennent présenter le programme pour l’investiture » a expliqué Jean Bamanisa.

    Il annonce par la même occasion la sollicitation très prochaine par son institution d’une session extraordinaire à l’assemblée provinciale pour l’investiture de son gouvernement.

    La Rédaction

    Leave A Reply