Archives

    Après un moment d’accalmie de fin d’année, des rebelles ADF renouent avec les violences dans la chefferie des Walese Vonkutu en territoire d’Irumu. Samedi 06 janvier, 5 corps des civils sans souffle de vie ont été découverts à Ndalya.

    Ces premières victimes de l’année 2024 ont été tuées la veille (05 janvier) par ces rebelles ougandais. « C’est pourquoi nous pensons qu’il faudrait poursuivre des combats dans cette contrée », souhaite Christophe Munyanderu, un acteur socio-politique œuvrant dans cette partie de la province de l’Ituri.

    Ces corps ont été rapatriés à Oïcha, chef-lieu du territoire de Beni où ils sont originaires, rapporte cet activiste des droits humains.

    A lire aussi : Ituri : incursion des ADF dans la chefferie de Walese-Vonkutu, le bilan revu à la hausse

    Une attaque qui intervient après un moment d’accalmie observé dans cette partie de la province de l’Ituri.

    Rédaction

    Un commentaire

    1. Pingback: A Mambasa, l'armée annonce avoir neutralisé 3 ADF -

    Leave A Reply