Archives

    Quelques semaines seulement après la stabilité partielle des prix du carburant en ville de Bunia à 4000 FC le litre à la pompe pour l’essence, la situation semble revenir à la phase initiale. La hausse des prix est imminente, les stations-services commencent à être débordées.

    La matinée de ce samedi 09 décembre 2023, plusieurs stations-services œuvrant en ville de Bunia n’ont pas fonctionné. L’absence de ravitaillement du stock du carburant est citée comme raison principale. Au niveau des stations-service fonctionnelles, la queue est longue. Face à une forte demande, il faut faire plusieurs minutes pour obtenir ne fût-ce qu’un litre d’essence.

    Des véhicules et motos en grand nombre ont pris d’assaut ces lieux de ravitaillement. De 4000FC, le prix d’un litre est trop vite passé à 5000FC. La tendance d’une nouvelle hausse n’est pas écartée. L’inquiétude continue à gagner des conducteurs de motos, spécifiquement des taximen. “ Nous approchons la fête de Noël et du nouvel an, comment faire pour gagner de l’argent avec cette allure ? ”, s’interroge Baraka, un responsable de famille pour que le principal travail est le taxi moto. “ Le gouvernement doit faire quelque chose, surtout qu’on est en pleine période de campagne électorale ”, plaide-t-il dans des propos recueillis à buniaactualite.cd

    Si au niveau de la pompe le prix est encore à 5000FC, les revendeurs à la sauvette (Kadhafi) se lancent déjà à fixer des prix exorbitants. Ces prix varient entre 6500 à 8000 FC. Selon l’un parmi eux interrogé par notre rédaction, “ la rareté de produits pétroliers explique cette hausse des prix ”.

    Jusqu’à présent, le président des exportateurs des produits pétroliers en province de l’Ituri ne s’est pas encore prononcé sur cette nouvelle hausse, d’ailleurs qui est sur la voie de s’accélérer dans les prochains jours.

    Tout ce que l’on sait jusque-là, la route nationale numéro 27 est toujours dans un état de délabrement. De nouveaux bourbiers se seraient créés sur cette importante route pour la partie est de la RDC. Des centaines de camions citernes ont de nouveau du mal à avancer sur Bunia. Une version non encore soutenue par des sources officielles.

    Rédaction

    Leave A Reply