Archives

    Réagissant sur les ondes de Top Congo FM, le député national Iracan Gratien de Saint-Nicolas a qualifié d’arrestation arbritraire et de règlement de comptes la procédure qui a conduit à l’arrestation et la condamnation le même jour de son grand frère biologique, Hubert Bero Piracel, un élu de Bunia.

    « C’est de l’acharnement et règlement de comptes sur ma famille biologique, après l’arrestation de mon frère aîné de famille, l’honorable Hubert Bero » a-t-il dit.

    Pour M. Iracan, arrêter un élu du peuple c’est sacrifier la bonne gouvernance, ce qui est selon lui “ inacceptable ” et “ ridicule ”.

    Il n’a pas manqué de condamner les autorités de l’état de siège qu’il soupçonne d’être derrière cette situation.

    « Ceci prouve en suffisance que les autorités provinciales ont un agenda caché contre le peuple et vise le silence absolu des élus et des citoyens. Tout cela, parce que nous combattons la mauvaise gouvernance à-travers une mauvaise gestion de l’administration de l’état de siège » a ajouté cet élu national de la ville de Bunia.

    Et de conclure:

    « Nous sommes déterminés à dénoncer toutes les antivaleurs pour que l’Est de notre pays retrouve la paix, raison pour laquelle nous avons exigé l’évaluation de l’état de siège et l’arrestation du chef d’état-major général de l’armée et le limogeage des gouverneurs militaires pour défaillance dans la protection des civils ainsi que des abus financiers ».

    Le député provincial Hubert Bero Piracel a été condamné à une année de servitude pénale principale ce jeudi 09 septembre 2021 par la Cour militaire de l’Ituri qui siégeait dans une audience publique en flagrance.

    Il lui est reproché la rébellion contre les autorités provinciales qui présidaient dans l’enceinte de la division provinciale de l’éducation, une cérémonie de remise d’environ 250 ordinateurs, don du gouvernement central à quelques écoles de Bunia.

    Ses avocats ont promis interjeter appel devant la Haute Cour militaire de Kinshasa.

    JC Cazuar Enga

    Leave A Reply