Archives

    La province de l’Ituri est sous l’état de siège depuis mai 2021. Plus de 2 ans après, le lieutenant Jules Ngongo, porte-parole des opérations militaires et conseiller en communication de l’administration militaire énumère des avancées considérables sous ce régime militaire patronné par le lieutenant-général Luboya N’Kashama.

    Il salue les efforts consentis par les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et tous les autres services de sécurité. De 1 à 8, voici les premiers actifs de l’état de siège en Ituri, énumérés par le porte-parole du gouverneur de province. Les données chiffrées des opérations notamment suivront prochainement, renseigne-t-il à buniaactualite.cd.

    1. L’Ituri est en voie d’être stabilisée, pacifiée lentement et sûrement.

    2. Sous l’état de siège, la province de l’Ituri a connu un élan de développement comme jamais auparavant, imprimé par le gouverneur militaire tout en utilisant les deux approches (militaire et non militaire).

    3. Aucun des 5 territoires et de la ville de Bunia n’est occupé par les forces négatives. Les forces armées y assurent la sécurité, comme dans toutes les grandes agglomérations.

    4. Depuis l’état de siège, les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) assurent la libre circulation des personnes et de leurs biens sur toute l’étendue de la province.

    5. Depuis l’état de siège, les FARDC ont créé un climat favorable de paix, de sérénité qui a facilité le retour des déplacés dans leurs milieux respectifs, ce qui a permis le retour des activités socio-économiques.

    6. L’Ituri sous état de siège a réhabilité, entretenu des routes. Aujourd’hui, les réseaux routiers sont dans un bon état. L’exemple de Bunia Kasenyi, Bunia Komanda, Bunia Iga, Barrière Mongwalu…

    7. En ville de Bunia, en l’espace de 2 ans, nous avons plus ou moins 12 kilomètres d’asphaltages, un projet du chef de l’État au profit de l’Ituri qui doit avoir plus de 20 kilomètres asphaltés.

    8. L’Ituri sous État de siège a connu la réussite totale du programme de développement de 145 territoires. Techniquement, nous avons réceptionné 31 ouvrages, dont 21 écoles et 10 centres de santé dans les territoires d’Irumu et de Mambasa.

    A l’en croire, la liste n’est pas exhaustive.

    Verite Johnson

    Leave A Reply