Archives

    Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) et le Programme alimentaire mondial (PAM) ont conjointement appelé à une action immédiate pour protéger les enfants et les familles pris dans l’escalade de la violence dans l’est de la République démocratique du Congo.

    C’est ce qui ressort d’une déclaration commune de ces deux agences des Nations Unies, publiée vendredi et parvenue à buniaactualite.cd ce dimanche.

    « Les enfants de la RDC ont besoin de paix maintenant », a déclaré Grant Leaity, représentant de l’UNICEF en RDC, avant de poursuivre : « Nous appelons à ce que les enfants soient protégés dans cette guerre et à mettre fin à cette violence grâce à des efforts renouvelés pour trouver une solution diplomatique. » Nous sommes extrêmement préoccupés par la sécurité des enfants et de leurs familles dans et autour des camps de Goma.

    Dans la même déclaration, les deux structures ont évoqué que le dernier conflit dans l’est de la RDC a entraîné des conditions catastrophiques pour la population locale, précisant que de violents combats se sont déplacés, au cours des deux dernières semaines, à 25 kilomètres à l’ouest de Goma, en direction de la ville de Sake, où les enfants et leurs familles sont pris entre deux feux.

    Bienvenu Kasima

    Leave A Reply